TDF 2008- Croix de Montvieux


La superbe (fausse) voiture balai de la caravane qui arrose les spectateurs

A la sortie des Alpes, le Tour de France est passé par le Col de la Croix de Montvieux (811m d’altitude), classé en 2ème catégorie (13,7 km à 4,7% de moyenne pour quand même 700m de dénivelé positif) et en fin d’étape avant d’arriver à St Etienne.

Si la Croix de Montvieux n’est pas très difficile avec une altitude assez faible, le dénivelé est relativement important. Au vu de la situation de la course avec les meilleurs qui sont d’un niveau similaire et qui n’arrivent pas à se départager réellement, cette étape aurait pu constituer le point décisif de ce tour: on peut penser que l’ascension du Col de l’Oeillon (1er catégorie), bien plus difficile et situé juste à coté, aurait été un meilleur choix pour le tracé de l’étape et dans l’intérêt de la course. Le Tour aurait pu se jouer là bas, et ça n’aurait pas été pour me déplaire, un peu las de cette tendance des organisateurs à vouloir voir le tour se jouer dans l’Alpe d’Huez. Malheureusement, le Massif Central est cantonné à un rôle « d’étapes de transition », c’est à dire sans réelle influence sur le classement général; mais ne nous plaignons pas trop, c’est encore pire pour les Vosges et le Jura.

Comme prévu, il ne s’est pas passé grand chose; mais il y avait beaucoup de monde et on a pu voir deux groupes d’échappés avant le passage du peloton puis 5 coureurs Lampre.


Damiano Cunego

1 Marcus Burghardt (Ger) Team Columbia 4.30.21 (43.61 km/h)
2 Carlos Barredo Llamazales (Spa) Quick Step
3 Romain Feillu (Fra) Agritubel 3.33
4 Christophe Le Mével (Fra) Crédit Agricole
5 Mikel Astarloza Chaurreau (Spa) Euskaltel – Euskadi 3.35
6 Samuel Dumoulin (Fra) Cofidis – Le Crédit par Téléphone 6.39
7 Cyril Dessel (Fra) AG2R La Mondiale
8 Roman Kreuziger (Cze) Liquigas
9 Leif Hoste (Bel) Silence – Lotto
10 Andy Schleck (Lux) Team CSC – Saxo Bank


Agrandir le plan

rédacteur du site

Laisser un message

*

captcha *