Gerardmer et Route des Crêtes

route des crêtes

Le Massif Vosgien est très intéressant pour un cycliste: il y a des cols partout, la plupart sur des petites routes peu fréquentées qui traversent les magnifiques forêts dont sont recouvertes les montagnes (sauf les plus hauts sommets).

Ce parcours passe par la Route des Crêtes, créée pendant la guerre 14-18 par la France sur le front des Vosges pour des communications Nord-Sud entre les différentes vallées. Sur environ 77 km, elle permet aujourd’hui d’admirer les paysages caractéristiques de la chaîne des Vosges, ses cols, ses ballons, ses lacs, ses chaumes et offre des panoramas et des vues très étendus (Plaine d’Alsace, Forêt Noire, Jura, Alpes). Elle est fermée en hiver.

Il s’agit d’une boucle dont le point de départ et d’arrivée est la ville de Gerardmer,  pour 110 km et plus de 2400m de dénivelé mais sans grosse difficulté autre que la longueur et l’enchaînement de montées-descentes. Je ferai des articles sur la montée du Hohneck et sur les cols du Bramont-Vierge.

A partir de Gerardmer, il faut commencer par grimper le célèbre Col de la Schlucht 1139m (qui permet d’aller sur Colmar, et plusieurs fois gravi par le TDF comme en 2005 avec l’arrivée à Gerardmer et plusieurs attaques des favoris sur Armstrong comme Ullrich, ou Kloden qui passera en tête au sommet). Ce coté est très facile avec des faibles pourcentages sur une très belle route assez fréquentée si l’on reste sur la D417 (possibilité de monter par de plus petites routes). Après avoir passé Le Collet 1110m, et peu avant la Schlucht, on rejoint la Route des Crêtes sur la droite pour une montée à 6% en 3 lacets.

Lac de Retournemer

A partir de là, la Route des Crêtes est relativement plate. Il faut monter au sommet du Hohneck (1360m) par une petite route assez pentue (7,5% de moyenne, max 11%) en 1,5 km. Là haut, la vue est exceptionnelle jusqu’aux Alpes. On peut également passer par le Col de Wormspel 1180m et le Col de Falimont 1298m, à coté, accessibles en marchant.

La Route des Crêtes se prolonge vers le sud et il y a des cols tout au long, ils sont parfois indiqués, mais il y a souvent aucun panneau, peut on considérer qu’on y passe ? Probablement pas car ils sont situés pour certains sur une piste toute proche vers l’est. Le Collet du Rainkopf est à 1192 mètres, le Col du Rothenbach à 1205m, un col à 1223m, le Col du Herrenberg à 1191m, un col à 1190m, le Col de Hannenbrunnen à 1190m (panneau), le Col du Moorfeld à 1197m, le Col du Haag à 1233m (panneau).

Enfin, après les deux derniers kilomètres à 7,5%, on arrive au sommet du Col du Grand Ballon (1343m), très fréquenté comme toute la Route des Crêtes par les randonneurs, cyclistes, skieurs à roulette et touristes français, belges, hollandais et allemands. Le Col du Grand Ballon a de nombreuses voix d’accès et propose quelques montées vraiment difficiles à partir de la plaine d’Alsace, à faire.

Le retour sur le Markstein se fait par la même route et très rapidement. A la station, il faut prendre la D27 pour descendre sur le lac de Kruth Wildenstein en 14,5 km dans des pourcentages irréguliers jusqu’à 9%.

Dans la vallée, prendre au nord en direction du Col de Bramont 956m, dont l’ascension très agréable en lacets et facile débute après le village de Wildenstein. Au sommet, prendre à gauche la petite route forestière qui monte sur 2 km à plus de 5% au Col de la Vierge à 1066m d’altitude. La descente, rapide, pentue ( parfois au moins 10%) et dangereuse permet d’arriver au joli Lac des Corbeaux où un petit détour s’impose par une nouvelle route forestière superbe et qui permet d’arriver, après avoir admiré la vue sur la Bresse en contrebas, au Col du Brabant à 881m. Au col, une petite route magnifique par les vues qu’elle procure, les lacets, et les pourcentages sérieux (parfois à 10%) mène dans la vallée à la station de la Bresse (600m).

Col de Grosse Pierre La traversée de La Bresse se fait très rapidement et il faut prendre la direction de Gerardmer pour commencer à monter la dernière difficulté: le Col de Grosse Pierre (955m). La route en elle même est jolie et n’est pas très difficile: presque 6 km à 5,5% de moyenne. Mais elle se situe en fin de parcours et surtout, il n’y a pas d’ombre en cas de forte chaleur… Cette route est également assez fréquentée, et contraste avec les derniers cols.

Au sommet, il ne reste plus qu’à descendre sur 3 km rapides, et la dernières petite côte sur moins d’un kilomètre permet de rejoindre le Col du Haut de la Côte à 799m. Après une descente de 4 km, c’est le retour à Gerardmer. 

hohneck lac de blanchemer col Col du Haag vue

lacet arrivée col route col du brabant

 col de grosse pierre col du haut de la côte

Profil

route

Agrandir le plan

rédacteur du site
  1. Philippef
    très très intéressant; je me prépare un WE dans l'est mais je me demande jusqu'à quelle époque ces endroits sont "praticables"...
  2. Bast
    Ça dépend des hivers :) En sachant que la route des crêtes est fermée l'hiver à plusieurs endroits, comme entre le Hohneck et le Markstein. Si c'est possible, je pense que le mieux est de faire ça juste avant que les feuilles tombent en automne, pour les paysages, sauf erreur je crois que c'est plutôt fin septembre-début octobre. Si tu veux quelques idées de parcours où des cols à faire là bas, n'hésite pas, je connais assez bien les Vosges.
  3. Pascal
    Magnifique ! Sa vez-vous s'il existe une course nature (trail) qui emprunte la route des Crêtes ? Avec de tels paysages ça serait vraiment une course à couper le souffle ...
  4. Bast
    Jetez un oeil sur ce site: http://www.alsace-en-courant.com/index.php et sur cette page: http://www.alsace-en-courant.com/courses/description.php?course=cretes :wink:
  5. Tietie007
    Nous sommes pas très loin de Montbélliard, donc nous allons faire un petit tour par la route des Crêtes. Par quelle village faut-il la commencer, en venant par le Sud ?
  6. Bast
    Il faudrait débuter à Cernay puis grimper au Grd Ballon. La route des Crêtes relie Cernay à Ste-Marie-Aux-Mines (77 km).
  7. cece
    Bonjour et merci pour ce super descriptif ! Je prévois de réaliser ce même parcours, en famille, ce week end. En voiture, est-ce le même parcours ? Ou bien y a-t-il des routes interdites aux voitures, dans ce que vous décrivez ? Merci
  8. Bast
    Vous pouvez tout faire en voiture !
  9. Anthony
    Très belle la vue au Grand Ballon et au Hohneck. L'ascension du Grand Ballon par Willer sur Thur est pas mal. Il y a 2 courts secteurs pavés après le col Amic. Il y a un kilomètre à 9,6% après la ferme-auberge (pas le châlet-hôtel du sommet) du Grand Ballon à environ 3 kms du col. Un col est aussi particulièrement difficile: le col de Platzerwasel depuis Sondernach, l'ascension près de la route des Crêtes. Court mais il y a de nombreux passages à 12%. L'ascension est entièrement dans la forêt sur ce versant. Il y a aussi le Petit Ballon mais j'ai pas eu le temps de le faire.
  10. Bast
    Effectivement, tu nous cites 3 belles ascensions. Elles sont très proches les unes des autres et un beau jour, on peut même les enchainer ....

Laisser un message

*

captcha *