Col du Chaussy

Le Col du Chaussy culmine à 1533m d’altitude et c’est probablement l’un des cols les plus méconnus de la vallée de la Maurienne. Jamais le Tour de France n’y est passé puisque seulement le versant sud-est est totalement goudronné, de plus, la route est à certains endroits très étroite. C’est justement cet aspect qui rend ce col particulièrement attrayant et qui le rend bien différent des autres grands cols de la région beaucoup plus connus, et beaucoup plus fréquentés.

L’ascension débute au village de Pontamafrey-Montpascal à 550m d’altitude environ. Dès le début la route s’élève en lacets très serrés à presque 9% de moyenne sur 4 kilomètres taillés dans la roche et dominés par la Chapelle de la Balme . Ce sont les Lacets de Montvernier tracés en 1934 qui sont au nombre de 18 et d’où l’on a une extraordinaire vue sur la vallée de la Maurienne; ce début d’ascension, est déjà l’un des moments forts du Col du Chaussy.

La suite est plus classique avec une montée en larges épingles qui traverse de vieux villages, des vergers et qui permet d’admirer les montagnes environnantes dans des pourcentages toujours assez soutenus à 7-8%.


La route du Col du Chaussy en montant à Montpascal

Peu avant le village de Montpascal (1410m), la route prend de nouveau un aspect très aérien avec un passage impressionnant à 1200m d’altitude et une très courte portion à 14%.

Le village de Montpascal passé, il reste environ 2 kilomètres magnifiques pour se hisser, toujours dans une pente relativement constante (mais à 10% pour les derniers mètres), au Col du Chaussy.

Au total, voilà un col assez difficile qui totalise 1030m de dénivelé en 14km à 7,4% de moyenne, des chiffres comparables à la montée de l’Alpe d’Huez à partir de Bourg d’Oisans par exemple.

Le Col du Chaussy peut également être grimpé par son autre versant qui débute à La Chambre, les premiers kilomètres sont en effet communs avec ceux du Col de la Madeleine. La route est mauvaise sur les derniers kilomètres voire inexistante sur 150m mais il est tout à fait possible de passer avec n’importe quel vélo. La difficulté est semblable (1060m de dénivelé à 7,4%, avec plus d’irrégularités) et cette ascension est également fortement recommandée.


Agrandir le plan

rédacteur du site
  1. LE MARREC
    SUPERBE COL MECONNU CELEBRE POUR CES LACETS INCROYABLES. SUR MON BLOG JE PARLE EGALEMENT DES COLS DE FRANCE DANS PAYSAGE DE FRANCE. UN AMOUREUX DE LA MONTAGNE ET DU VELO
  2. bigdams
    A découvrir aboslument. Certes c'est moins prestigieux que la Madeleine, mais personnellement entre les lacets du départs, les jolis hameaux, et le sommet très champêtre, ça reste un des plus jolis cols que j'ai pu monté. On peut ensuite rejoindre la route de la Madeleine par une partie non goudronnée mais praticable et finir l'ascension pour les plus courageux ! En tout cas, celui qui a dessiné les lacets de Montvernier s'est vraiment fait plaisir car contrairement à l'alpe d'huez et à ces lacets célèbres, ceux-là sont regroupés en 4 km autand dire que c'est un vrai tobbogan.
  3. Bast
    Merci, bigdams, pour ces commentaires. Les ouvriers qui ont construit cette route n'ont pas dû avoir la tâche facile. D'ailleurs, il est dommage que certaines routes spectaculaires qui ont nécessité beaucoup de travail soient délaissées comme au col de romeyère et au col de la Charmette.
  4. gil
    A noter que depuis cet été le col est accessible des 2 cotés à vélo. (la route a été goudronée coté la Chambre)
  5. veyret Bruno
    Super, ça évitera le 1/2 tour... A enchaîner avec la Madelaine.
  6. Bast
    Superbe enchainement, et cela va faire connaitre le col du Chaussy !
  7. jo5962
    pour ceux qui veulent faire le col de la madeleine en vtt, aprés le col du chaussy, prendre la route forestière (qui est praticable depuis cet été d'après gil) puis à Bonvillard prendre le chemin à droite qui passe près d'un joli petit lac, le lac du loup et toujours continuer ce chemin qui rejoint la route de la madeleine au dessus de Longchamp et environ 1,5 km du col de la madeleine. J'y suis déjà passé plusieurs fois en 4x4 et même en voiture (à déconseiller) lors du passage du tour de france, ceci permet d'éviter la route barrée au bas du col et de partir plus tard. Ce sont des amis du coin (Hermillon) qui me l'ont fait découvrir.
  8. Bast
    Merci pour cette information :wink:
  9. LAURENT
    bonjour, j'ai eu l'occasion par hasard de le faire la semaine dernière et je le recommande sans hésitation; les lacets du départ sont un enchantement, on monte assez vite et la route est superbe et bien roulante; la seconde partie peut paraître plus longue vers les villages mais c'est superbe et surtout, une fois les lacets franchis, la route en abime sur la vallée avec la paroi rocheuse au dessus, rappelle "le salaire de la peur"....le côté champétre une fois au col est la recompense pour le cycliste....
  10. Bastien
    Un beau grand col avec plus de 1 000m de dénivellation, à enchainer maintenant avec la Madeleine :)

Laisser un message

*

captcha *