Col du Mt Noir par les Gorges du Nan

Le Col du Mont Noir, situé au nord-ouest du Massif du Vercors et culminant à 1431m, peut se grimper par plusieurs voies, toutes assez difficiles. Au départ du village de Cognin-Les-Gorges, il faudra en effet rouler pendant 16,2 km à 7,1% de moyenne pour 1151m de dénivelé.

La pente est en effet très régulière, toujours assez forte et sans replat mais jamais dans des pourcentages excessifs (max 11% sur de courtes distances). Ce col est parfait si l’on veut rouler sur une route en excellent état et pourtant presque déserte, la montée se déroule la majeure partie du temps en forêt avec quelques jolies vues qui permettent d’apprécier la progression.

Le grand moment est le passage aux Gorges du Nan, typiques du Vercors avec cette route étroite creusée dans la falaise et surplombant un torrent qui s’écoule furieusement, par temps humide, beaucoup plus bas.

Les cols sont légions dans cette région, certains sont à l’écart des routes forêstières, d’autres comme le Pas de Pré Coquet (1249m) sont clairement indiqués par des panneaux caractéristiques du Massif du Vercors. Ce Pas de Pré Coquet se situe dans la montée du Col du Mont Noir.

Au sommet du Mt Noir, plusieurs possibilités; on peut par exemple rejoindre en descente (5 km à 7,2% de moyenne) le Col de Romeyère à 1074m d’altitude. Une auberge se trouve au col, tout comme au moins 5 panneaux de toutes sortes qui indiquent le col et son altitude…

Son versant nord est particulièrement pentu et régulier sur une dizaine de kilomètres. La route est exceptionnelle sur une partie et parsemée de cascades (la Drevenne). En effet, elle est également taillée dans une énorme falaise avec une cascade à ses cotés. La route est extrêmement étroite et on se demande comment elle a pu être construite. Malheureusement, cette partie est fermée sur une portion et il est impossible d’y accéder. A la place, un tunnel a été creusé dans la roche de cette falaise et permet le passage. C’est, là aussi, quelques choses d’incroyable et d’inhabituel puisque sur environ 700m, le tunnel n’est pas éclairé. Il fait donc nuit noire à l’intérieur et la circulation est quasiment inexistante. Autant dire que la traversée est périlleuse en vélo et impossible sans une lumière sur soit (un portable peut faire l’affaire en marchant). Pour ne rien arranger, le tunnel est extrêmement humide et glissant.

Notes à copier 100 fois pour une prochaine fois:

-Quand il fait froid en plaine, s’attendre à ce qu’il fasse TRES froid en montagne
-S’attendre à un temps radicalement différent avec de gros nuages sur les sommets alors qu’il y a du soleil à 300m d’altitude.
-En conséquence, prévoir des gants, et des cuissards longs pour les descentes; ça evitera de descendre dans « d’attroces souffrances » avec les doigts à la limite de l’amputation au Col de Romeyère par exemple…


monteeducolderomeyere

rédacteur du site
  1. will
    wow! Cette route avec la gorge et la falaise est incroyable. Tunnel 700m sans lumiere? Je détèste meme les tunnels plus court et éclairé ... effrayante. :) bien joué
  2. Matthieu
    Salut, Le Col de Romeyère était encore fermé il y a environ un mois. Est-ce que le tunnel a été récemment construit? Y a t-il des cailloux dans le tunnel et est-ce que ça glisse beaucoup? Tu confirmes qu'on peut rallier Saint Gervais au Col de Romeyère et qu'il n'y a pas de barrière? Pour monter au col du Solude, il y a aussi de très longs tunnels qui m'ont obligé à faire demi-tour. Prévoir le matériel. Je crois que tu veux le grimper et que tu ne l'as pas encore grimpé... Sinon, bravo pour cette randonnée... la descente n'a pas dû être facile avec le froid (pour info: 1000 mètres de denivellé = - 6°C; avec la vitesse, la sensation de froid devient très intense).
  3. Philippef
    beau parcours ! ces routes en balcon typiques du Vercors sont vraiment fantastiques... décidément un massif à explorer dans tous ses recoins.
  4. Bast
    Oui ça donne envie de faire d'autres cols du Vercors ! Matthieu: On peut rallier St Gervais au Col de Romeyère mais par le tunnel (la meilleure partie des gorges est barrée). La route est en excellent état je crois, faite (ou refaite ?) récemment. Mais éclairage indispensable, et même avec il vaut mieux marcher à l'intérieur du tunnel à coté du vélo car c'est très humide. Pour la part de température, 0,6°C tous les 100m c'est seulement une moyenne :) Là on avait 1°C de différence entre le Mt Noir et Romeyère, et une dizaine de degrés par rapport à Cognin Les Gorges. Et puis comme tu le dis, c'est surtout avec le vent que la sensation est encore pire.
  5. bey jean-louis
    Le col du Mont Noir par les gorges du Nan c'est certainement la plus belle ascension du Vercors. Par la balme de Rencurel c'est très beau aussi jusqu'au plateau... Ensuite il vaut mieux avoir une boussole pour arriver au Mont Noir car c'est très mal indiqué (en fait pas du tout!). Il y a quelques années il y avait une superbe rando qui faisait ce circuit Pont-en-Royan, la Balme de Rencurel, le Mont Noir, les gorges du Nan, Cognin, St Gervais, Le Romeyère (par la route dans la falaise) et retour par la Bourne... Superbe! La route dans la falaise j'ai vu des types s'arrêter en randonnée dans le sens de la descente parce qu'ils avaient le vertige... Brrrr... Plus impressionnant que Combe Laval qui donne aussi à réfléchir en descente...
  6. Bast
    J'espère qu'ils vont réouvrir cette route ! :)
  7. Céline
    Bonjour, Auriez-vous ce parcours au format gpx ? Merciii.
  8. Bast
    Bonjour, Non, désolé, je ne fonctionne qu'avec des cartes Michelin+IGN en papier :wink:
  9. veyret bruno
    Bonsoir, Magnifique randonnée, je confirme que le tunnel du col de ROMEYERE (500m de long, apperemment en montée!!), est impossible sans lumière (une lampe frontale est idéale, vu la vitesse!!!), par contre, aujord'hui (26 Août), il était sec, ce col présente un pourcentage très régulier (7/8%), pendant 10 km, les 3 derniers étant pratiquement plat (60m de dénivellé), le km après le tunnel est interminable!!! L'accueil dans l'auberge du sommet est très sympa, par contre il est vrai qu'après le col du Mt NOIR, les indications sont assez rare, et c'est ainsi que j'ai raté la route de PRESLE, que je comptais prendre pour faire le col de Pra de l'étang.
  10. bigdams
    Bonjour, C'est vrai que ce coin est très sympa. La montée sur Presles permet de compléter magnifiquement le tour après le col du mont noir par les gorges du Nan. Pour moi c'est un des tours les plus sympas "facilement" accessible depuis Grenoble. Quand au col de Romeyere, il est très agréable à monter (tunnel exclu) même si cette route des gorges fermée lui donnait un attrait encore bien supérieur. Ceci dit, il est pas impossible que je tente cette ascension demain même si le retour sur Grenoble depuis VIlard de Lans risque d'être un peu trop fréquenté en ce jour de retour de vacances.
  11. bigdams
    Hello, Montée hier du col de Romeyere depuis Saint-Gervais. Tourjours aussi agréable par contre beaucoup d'humidité (vu le temps samedi rien d'étonnant), du coup la cascade était impressionnante. Les nombreux cailloux sur la route sont guère rassurants et ne donnent pas trop envie de faire de pause. La route en balcon est malheureusement toujors fermée, j'avais prévu le coup en emmenant une frontale sauf que j'avais vérifié rapidement les piles et arrivé sur place elles étaient bien trop faibles du coup impossible de rouler, j'ai fait le tunnel à pied et ça m'a paru bien long ! Au col, pas mal de nuages et une ambiance hivernale mais quasiment plus de neige ! Ensuite retour par les gorges de la Bourne et le plateau du Vercors. 102 km depuis Grenoble bien sympa !
  12. Baptiste
    Romeyere et le Mont Noir - je les ai fait dans les deux sens et vraiment je n'arrive pas trop à me décider dans quel sens ils sont le plus facile! Montée par St Gervais ou montée par les gorges du Nan?!... dur à savoir. Des idées? En tout cas le tunnel non éclairé côté St Gervais, je l'ai fait une fois à pied à la lumière de mon portable, et je ne le referai plus! J'ai trouvé ça oppressant! Mais l'envie d'aller en haut était trop forte. Hier je l'ai fait dans l'autre sens (montée par Cognin, redescente par St Gervais et même avec une frontale pourtant pas trop pourrie, j'ai trouvé ça limite dans le tunnel! A faire doucement (je suis resté en selle quand même, ceci dit). A savoir pour ceux qui ne l'ont jamais fait - la route forestière du mon noir est je trouve mal indiquée en montant côté St Gervais. A savoir que le panneau indiquant où s'orienter (depuis Romeyere - le relais de ski de fond) n'est visible que dans l'autre sens, et la première fois où j'ai enchainé les deux, je l'ai raté et suis descendu sur Rencurel!!!. Bonnes balades à tous,
  13. Bast
    Peu de différence entre les différents accès possibles (et ils sont nombreux): ils ne sont pas faciles. Le Mt Noir est certainement le col routier le plus difficile du Vercors.
  14. noeb
    Salut Bast que de bonnes idées de parcours tu nous propose, merci encore! Départ depuis St Gervais le tunnel horrible, les pourcentages de bonnes figures, la température c'est vrais est très fraiche même en été (28 au pied 17 au col du mont noir), les paysages jolis mais j' ai pris la route qui descend sur Presle pour aller à Pont en Royans et gravir le petit col de Mezelier 291m de D+ pour 4 km de montée alti 534 m belle vue sur la vallée. J' fait demi tour et remonte sur Presle via le col de toutes aures là les paysages sont magnifiques jusqu’au col de la croix st Bernard.
  15. Vincent-P
    Superbe balade, Le mont noir était le dernier accès au Vercors que je ne connaissais pas (j'ai de la famille très proche à la Chapelle en Vercors). C'est régulier, jamais facile, jamais insurmontable. La vue est réellement splendide. Parti de St Quentin, j'ai rejoin Cognin par la piste cyclable de l'Isère (pas très propre après les orages...) ; le mont noir par les gorges du nan, redescente dans les gorges de la Bourne puis le plateau de Villard (avec le vent pleine face en rafales) Descente sur Sassenage retour par la piste cyclable (encore moins propre de ce coté...) Une jolie sortie inédite pour moi. J'ai hésité à rajouter la croix perrin au milieu, mais la forme n'était pas spécialement au rendez vous. En tous cas, c'est un col méconnu (même des gens de la région) qui vaut franchement le détour! Sans doute l'un des plus durs si ce n'est le plus dur du massif du Vercors à mon goût. Amitiés Vincent
  16. Bast
    Oui Vincent, il n'y a pas de pourcentages excessifs mais la pente est malgré tout soutenue et c'est un col plutôt long avec un dénivelé important. Il n'y a pas d'équivalent dans le Vercors, sauf si on prend la route barrée du Pas du Mortier pour grimper au col de la Molière.
  17. PhilippeF
    après en avoir longtemps rêvé, je crois que je vais pouvoir faire ce tour dimanche, et je n'oublierai pas ma frontale, merci pour le tuyau !! photos à suivre...
  18. Bast
    Super, alors, c'était comment ? Ressentis ? Pas trop embêtés par les voitures dans la montée au Mt Noir ? :)
  19. PhilippeF
    les photos sont là : http://www.flickr.com/photos/pf8468/archives/date-taken/2011/07/31/ fabuleux paysages, et routes idéales pour le vélo... un des plus beaux parcours que je connaisse. à refaire dans l'autre sens!
  20. Vincent
    Refait cet AM avec un pote en VTT, nous sommes descendu par les écouges (le tunnel kifépeur!) cette fois. Et ... j'avais emené une petite lampe en prévision. Mais une voiture est passée avant que nous entrions et nous avons demandé qu'ils nous éclairent en restant derrière... Et ben c'est pas du luxe! En effet, ca fait froid dans le dos, une expérience bien sympa. La descente est extra, bien goudronnée, technique à souhaits ; j'ai adoré également. Amitiés cyclistes. Vincent
  21. Vincent
    Refait cet AM avec un pote qui était en VTT, nous sommes descendu par les écouges (le tunnel kifépeur!) cette fois. Et ... j'avais emené une petite lampe en prévision. Mais une voiture est passée avant que nous entrions et nous avons demandé qu'ils nous éclairent en restant derrière... Et ben c'est pas du luxe! En effet, ca fait froid dans le dos, une expérience bien sympa. La descente est extra, bien goudronnée, technique à souhaits ; j'ai adoré également. Amitiés cyclistes. Vincent
  22. Bast
    Philippe > Exactement, idéal pour le vélo, c'est tranquille, superbe, route typique du Vercors, difficile... En plus il y a plusieurs routes à faire pour accéder au col. Vincent > Je crois que le Mt Noir, même si le Tour n'y passe pas, a un grand succès auprès des cyclistes locaux !
  23. Vincent
    Si tu aimes les paysages tarabiscotés du Vercors, nous avons fait un tour très sympathique hier que j'aime particulièrement et que je n'avais jamais fait dans ce sens là. Partant du Royan (saint romans), nous avons rejoint Oriol en Royans, puis fait le col de la bataille par Léoncel. L'arrivée au Col est ... grandiose!! S'en suit une série de bosses sur le plateau (pas de la logue, col de la portette) pour rejoindre le col de la machine et faire la descente sur aujourd'hui une des routes les plus vertigineuses depuis que les grand goulets sont fermés : la combe laval. Retour au point de départ. Des photos démentielles en perspective également. Je pense que tu connais déjà le coin, mais comme je ne le voyais pas sur le blog, je me suis dit que "on sait jamais"... Amitiés
  24. Bast
    Vincent, oui je connais ces cols et ces routes spectaculaires du Vercors qui sont fermées petit à petit. Jamais roulé néanmoins en vélo là-bas (un peu long d'y accéder je trouve), j'ai deux parcours en réserves avec beaucoup de cols...

Laisser un message

*

captcha *