Col des Tentes et Port de Boucharo


Col des Tentes 2208m

Le Port de Boucharo qui culmine à 2273m d’altitude n’est ni plus ni moins que le plus haut col routier des Pyrénées que l’on peut grimper dans sa totalité en France, c’est le plus haut col routier sur la frontière entre l’Espagne et la France au détail près que si le versant français est totalement goudronné, le versant Espagnol ne l’est pas. Ce col est donc à faire en aller retour si l’on ne souhaite pas s’écarter du goudron. Son caractère isolé et cette route en forme de cul de sac nous garantissent donc, en théorie, une circulation minimale. Théoriquement, car le Port de Boucharo est dans un lieu unique: il est situé juste à coté du Cirque de Gavarnie.

La montée fait 31 kilomètres à 5% avec 1560m de dénivelé en partant de Luz St Sauveur (710m), plus connu pour être le départ (bien qu’on puisse partir de plus bas encore pour rajouter du dénivelé) du Col du Tourmalet versant Ouest. Les 20 premiers kilomètres ne sont pas réellement difficiles avec de faibles pourcentages malgré quelques portions plus costauds comme la sortie du village de Gèdre (1000m). Cette première partie d’ascension nous amène au village de Gavarnie (1400m), dominé par le Cirque de Gavarnie. Ce cirque est magnifique et a été classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1997. Des sommets dépassent 3000m avec un point culminant, le Pic du Marboré, à 3 248m. Le site est un haut lieu touristique, même lors d’une journée automnale il est assez fréquenté. A juste titre. L’endroit est bien entretenu et Gavarnie est le point de départ de randonnées.

Revenons à cette route qui nous emmène aux cols. A Gavarnie, elle devient dès lors plus difficile et un panneau nous annonce 12 kms jusqu’au Port de Boucharo. Il faudra grimper 10 kms à plus de 8%. Le paysage change avec une végétation qui se raréfie. Quelques pentes sont exploitées par la station de Gèdre-Gavarnie, les installations restent relativement discrètes. La route est magnifique et les lacets s’enchainent. Il faudra s’armer d’un peu de patience pour parvenir au Col des Tentes à 2208m d’altitude. Là haut, un parking permet aux promeneurs de se garer car les voitures ne peuvent plus continuer. L’accès au Port de Boucharo à moins de 2 kilomètres est désormais interdit. Le passage est bien goudronné, mais il y a quelques éboulements. Un vélo peut facilement se faufiler, au pire, en mettant une ou deux fois le pied à terre.


Vers le Port de Boucharo

L’arrivée au Port de Boucharo (ou Port de Gavarnie) marque la disparition de la route. Un panneau nous indique l’altitude, 2273m. Le col est un passage pour rejoindre la Brèche de Roland, trouée de 40m de large et de 100m de haut, dans les falaises situées au dessus du cirque. Elle est à une altitude de 2804m et correspond elle aussi à la frontière avec l’Espagne.

 

 


Parcours cycliste 344514 – powered by Bikemap
rédacteur du site
  1. Toto63
    Les photos sont vraiment bien, ça nous donne un bon aperçu des lacets. Et malgré le fait que ce soit un cul de sac, je comprends que le tour n'emprunte pas cette route !!!! : Les derniers kilométres sont impressionnants, on ne sait plus vraiment si c'est une route ou un chemin... P.S: Enfin un peu de beau temps durant votre séjour !
  2. Matthieu
    Je n'avais jamais entendu parler de cet endroit: ça a l'air magique! Merci pour les photos et les indications, et bravo pour votre ascension... En octobre (novembre?), les températures doivent commencer à être fraiches à plus de 2000m dans les Pyrénées.
  3. Elie
    Excellent !!! Je réverais de rouler là-bas !! Le Cirque de Troumouse juste à côté (prendre à gauche à Gèdre) constitue également une belle montée et plus raide que celle de Gavarnie.
  4. Bast
    Oui nous n'avons pas eu le temps pour le Cirque de Troumouse, la difficulté doit être équivalente avec quelques kilomètres plus raides pour le Cirque de Troumouse mais plus d'irrégularités et de bons replats.
  5. Antoine
    Superbes photos, et l'ajout de vidéos ne donne qu'une envie, y être, même si le passage entre le Col des Tentes et le Port de Boucharo ne me rassurerait pas au vu des éboulements. Les Pyrénées regorgent de sites vraiment magnifiques, j'étais au Cirque il y a deux ans, c'est grandiose. Le coin est en plus bien fourni avec Luz Ardiden, le Tourmalet... Très bon article encore une fois =) P.S. : Regarder les vidéos en écoutant Freedom - David Gray donne un plaisant sentiment de liberté que seules les descentes de cols peuvent rendre. L'avis est personnel ceci dit ;-)
  6. PhilippeF
    Bravo ! superbes images, que ce soient les photos ou les vidéos.
  7. Idris
    Vraiment magnifique!! Tu sais qu'en 2009 je voulais y aller et je ne l'ai pas fait et c'est début 2010 en revoyant tes photos que j'ai fait en sorte d'y aller (je l'ai fait en août). J'ai une question. La caméra, c'est quoi comme marque et modèle, c'est pas trop lourd?? Et comment l'accroches-tu au casque?? Parce que j'ai déjà pensé à faire de belles videos lorsque je pars en montagne mais c'est pas simple de choisir et surtout d'avoir une bonne utilisation de la caméra.
  8. ANDRE
    Magnifique trés belles vidéos et photos.je suis de la région et je fais la montée à vélo une fois par an en partant de LOURDES.Je suis monté plusieurs fois aussi en vélo au cirque de troumouse et je confirme la montée est plus difficile.Merci de ce bon moment sur ton site.
  9. Bast
    Merci André !
  10. cestdurlevélo
    Super reportage, photos tout bonnement incroyables ! Je ne suis jamais allé rouler dans les Pyrénées mais là pour le coup ça fait vraiment envie. Quel type d'appareil photo utilises tu??? Les photos ressortent incroyablement bien... mais j'ose espérer que tu ne te trimballes pas un réflex dans le sac à dos quand tu fais de si grosses sorties vélo? Cordialement,
  11. Bast
    Si, je trimballe... avec un pied aussi :lol: C'est pas tant le poids de l'appareil (on est pas à quelques dizaines/centaines de grammes près) qui gène mais plutôt l'ensemble, le fait qu'il faut un vélo adapté souvent (le Touring est beaucoup plus lourd qu'un bon vélo de route actuel), et aussi les nombreux arrêts qui coupent le rythme et prennent du temps.
  12. le do
    Je tente cette montée dans deux jours si je survis à l'Aubisque demain lol...Pour info, le Tour n'emprunte pas cette montée car l'ensemble du site est protégé par son classement au patrimoine mondial de l'Unesco notamment. Il est donc impossible d'y déplacer l'ensemble de la caravane, sans compter les dizaines de milliers de spectateurs...
  13. Bast
    Exact ! J'espère que tu en as bien profité car la montée est superbe !

Laisser un message

*

captcha *