Col du Sac – Passage du Gralet – Col de Crozet


Haute Chaîne du Jura

Balade des Crêts en Jura

Voulant profiter de la journée ensoleillée de ce vendredi, nous décidons d’aller faire un tour dans le Jura, pays de Bernard Clavel et de Paul Emile Victor. Nous prenons le premier train pour Bellegarde sur Valserine et dès 8h, nous voici sur nos montures en direction de Lancrans. A la sortie de la gare, les rayons du soleil n’ont pas encore atteint la vallée et la fraîcheur matinale se fait sentir. Arrivés au village de Confort, après une courte pause croissants nous prenons à droite la montée en direction du domaine skiable du domaine de Menthières. Malgré la fraicheur matinale, la chaleur se fait sentir sous l’effet de la pente qui s’élève rapidement. La route devient de plus en plus raide et tourne aux alentours des 7, 8% tout au long de l’ascension. Vers 950m d’altitude, on passe quelques lacets et l’on découvre une vue splendide sur la vallée. De manière générale, la route est en bon état, et la régularité du pourcentage permet de passer cette ascension sans trop de problème.

 

Tout au fond, le plateau de Retord

Arrivé à 1050m d’altitude, la route s’aplanit et peu après on passe devant quelques maisons au lieu dit “le Château”. On s’engage alors sur la droite, et l’on entre sur une piste forestière goudronnée. La montée est abrupte et souvent supérieure à 10%. Après quelques kilomètres d’effort, on parvient finalement à un parking (parking de la Charnaz) qui annonce l’entrée dans la réserve naturelle de la haute chaîne du Jura. Le goudron laisse place petit à petit a une piste caillouteuse mais bien cyclable pour parvenir sans trop de problème au col du Sac et au chalet du même nom. Nous sommes dans le domaine des Montbéliardes, qui font allègrement tinter leurs cloches à notre passage. Ces pelouses d’altitude colonisées par les plants de gentiane jaune et des espèces de fleurs telles que la campanule en Thyrse et l’anémone des Alpes sont tout bonnement splendides. Nous délaissons à regrets ce cadre idyllique pour rejoindre une piste forestière située une centaine de mètres plus bas. Le chemin, assez acidenté, nécessite de pousser le vélo. La piste est atteinte rapidement et c’est avec plaisir que l’on retrouve l’asphalte. Puis au détour d’un virage on s’engage sur une piste forestière caillouteuse en direction du passage du Gralet (côté portage/acrobatique). Finalement après un peu de poussage, on atteint facilement le col situé juste après le refuge quatre étoiles du Gralet.


Chalet du Sac 1380m, les cyclistes au milieu du comité d'accueil

 

Du col, on prend un chemin de randonnée bien raide et à déconseiller (plutôt préférer le chemin qui part du refuge) afin de rejoindre la piste forestière située en contrebas. Quelques passages à plus de 30% de dénivelé négatif, autant dire que l’on descend rapidement. Impossible de rester sur le vélo et même à pieds, il faut rester prudent. Après quelques efforts on rejoint la piste forestière en balcons qui longe les monts du Jura jusqu’à Gex. On s’arrête pour pique niquer en admirant le balai incessant des avions qui vont jusqu’à Genève Cointrin. La vue est splendide.

 

Rassasiés, nous nous lançons dans la montée du col de Crozet situé entre le Crêt de la neige et le Colomby de Gex et qui se fait sur une piste caillouteuse assez roulante (R1,R2)). Une fois sur la piste, la montée est raide, souvent aux alentours des 8%. Plus on approche du col plus le pourcentage s’élève et il devient nécéssaire de pousser le vélo pour atteindre le panneau sommital en bois situé à 1485m et le banc à ses côtés. La vue est splendide sur le lac Léman et la chaîne des Alpes. Le Mont Blanc se détache sensiblement des nuages qui l’entourent. Il est temps de prendre quelques photos, confortablement installés sur le banc, avant de se lancer dans la descente sur Lélex et Bellegarde sur Valserine. Au passage nous en profitons pour nous arrêter dans une fruitière pour faire quelques provisions de fromage de la région (bleu de Gex, comté…) que nous dégusterons tranquillement à la maison en repensant à cette si belle région. Simon


Nous descendons le col de Crozet par les pistes de ski, jusqu'à Lelex

Le col de Menthières était au programme du tour de l’Ain en 2009, lors d’une étape partant de Lélex et au cours de laquelle David Moncoutié était passé en tête au sommet.

 

 

rédacteur du site
  1. Bast
    Profil:

Laisser un message

*

captcha *