Cols de Tamié, de l’Arpettaz et du Vorger


Cycliste en plein effort

24/11/2011- Météo France annonçant une journée ensoleillée sur la région Rhône Alpes ce jeudi, c’est vite décidé, nous partons faire un parcours cycliste autour d’Albertville. Départ de Lyon très tôt afin d’éviter les embouteillages lyonnais et à 9h nous sommes à Frontenex en Savoie. Le thermomètre annonce moins 1°c, les doubles voire triples couches de vêtements sont de rigueur. La froideur nous prend aux jambes dès les premiers coups de pédales.

Du village, on aperçoit le col de Tamié et un peu plus haut le collet du même nom. Le ciel est partiellement dégagé et l’on aperçoit de belles portions de ciel bleu qui incitent à plus d’optimisme. De Frontenex, on suit la D201c et la route du col de Tamié avant d’obliquer en direction de Mercury. La pente et l’effort permettent de se réchauffer un peu. Passé le village, on prend à gauche. La route s’élève rapidement en corniche, au milieu d’une forêt de feuillus multicolore. Au loin, l’on aperçoit la masse grise du fort de Tamié qui contrôle la ligne de retraite et d’opération vers les Bauges. C’est le premier objectif de la journée, rapidement atteint. Au collet à 955m, l’on prend une photo rapide avant de s’engager sur la descente jusqu’au col de Tamié. Le fond de l’air est de plus en plus froid. Au col de Tamié, le brouillard est bel et bien présent et la descente sur Seythenex s’annonce des plus inconfortable. Cette descente est un véritable calvaire. Crispés sur les poignées de frein, nous descendons à 20 km/h dans le froid et l’humidité. Nous arrivons à Faverges, les mains gelées, pas loin de l’abandon. On rejoint ensuite la piste cyclable qui rejoint Annecy à Albertville. Pas grand monde aujourd’hui. Peu avant Faverges, le temps s’améliore, le col de l’Arpettaz est baigné par les rayons du soleil. Nous décidons de tenter l’ascension, direction “la route de la montagne”.


La montée est très agréable

C’est probablement l’une des plus belles ascensions de Savoie, difficile, variée, peu fréquentée par les voitures. Un petit bijou dans cet écrin de montagne, au coeur du massif des Aravis. La route monte progressivement dans les premiers kilomètres 4 ou 5% durant lesquels on traverse le village de Soney. Puis, le pourcentage s’élève pour se stabiliser autour de 8% pendant les 11 kilomètres restant. Le goudron est en bon état, sauf sur les derniers kilomètres où il est un peu plus dégradé. La montée n’est pas de tout repos, mais le paysage sublime, les lacets, la vue sur les sommets environnants (Dent de Cons, Praz Vechin) nous récompensent largement de nos efforts. La route s’engage progressivement dans les sous bois et alors c’est un artifice de jaunes, rouges, bordeaux, orangés qui s’offre au regard. Les couleurs sont saisissantes. Finalement, au bout du kilomètre 14, on sort de la forêt pour se retrouver au milieu des pâturages. Sur notre gauche se détachent les falaises du Mont Charvin, sentinelle du val d’Arly, et ses lignes si reconnaissables. Plus que 2,5 kilomètres et l’on arrive au col marqué par un panneau à 1581m. Le restaurant bar d’altitude est fermé aujourd’hui.


Vue sur Praz Vechin 1743m, sommet à proximité de l'Arpettaz - Vue à 360° au sommet sur les Aravis, les Bauges, le Beaufortain, Tarentaise, Mt Blanc...

La descente sur Ugine est fraîche, mais splendide. Passé le Praz Vechin, on aperçoit le massif du Mont Blanc, recouvert de neige. On ne s’en lasse pas. Nous redescendons sur Ugine, puis nous prenons la piste cyclable en direction d’Albertville. Afin de corser un peu le retour, nous prenons à droite vers Marthod, pour aller chercher le col du Vorger à 707m. C’est 4,5 km à 8% de moyenne qui nous attendent. Une bonne petite côte, pas si facile que ça en fin de sortie. Arrivés au sommet, la nuit est quasiment là. Nous redescendons dans la semi obscurité sur Albertville puis continuons pour rejoindre le village de Frontenex à la lueur des phares.

Simon


Le col de l'Arpettaz et le Mt Charvin

Coté descente, il est conseillé de prendre à droite à l’altitude 1035m qui permet d’éviter la route classique pour prendre une petite route en lacets:


Mt Blanc

 

rédacteur du site
  1. Bigdams38
    Très chouette, merci de m'avoir fait revivre ma sortie de cet été. Le paysage est assez différent avec le changement de saison ! Ce tour doit être également intéressant dans l'autre sens.
  2. Bast
    Pour un tour dans l'autre sens, passer par Bange comme je l'ai indiqué au-dessus de la tracé GPS, c'est une petite route en lacet.
  3. bobet53
    et bien ca force le respect de faire des sorties avec le froid; mais au regard des photos et des descriptions ca vaut le coup !!! bravo à vous deux, merci pour ce récit (ps ton acolyte n'est pas sur le forum?)
  4. will
    Bravo, une très jolie route. Comment est la qualité de la route sur les lacets sous Arpettaz?
  5. Bosses21
    Une sortie magique ! Je suppose qu'en pleine semaine en cette fin de novembre, il ne devait y avoir personne ! Quel chance (malgré le froid), seuls au monde ! Les photos 14 et 15 avec la mer de nuages sont tout simplement sublimes. Encore et encore bravo à vous 2.
  6. Bast
    bobet > Merci, l'inconvénient de la période c'est qu'on peut tomber sur certains coins très froids comme pour le col de Tamié dans la descente, avec beaucoup de brouillard. D'un autre coté, si on est au soleil, on a souvent une mer de nuages et les paysages ainsi que la lumière sont excellents et meilleurs qu'en plein été. will > J'ai lu quelques retours négatifs sur l'Arpettaz concernant la route (comme dans ton article), mais on a trouvé la route coté montée plus que correcte et en bon état même, sans problème (sauf un franchissement de rivière asséchée (?) sur le bas + les derniers kms qui sont un peu moins bons). Pour la partie descente (Est), c'est moins bon car certaines portions semblent avoir été refaites (sur le haut) mais il y a de nombreuses parties avec graviers. Comme on traine à faire des photos du Mt Blanc, ça ne nous a pas trop dérangé :wink: En résumé, un col très cyclable en vélo de route, on a vu pire. Bosses > Merci. Il n'y avait presque personne, si ce n'est quelques personnes qui entretenaient leur refuge (il y a beaucoup de maisons d'alpages), et 2 supporters/paysans dont un qui gravait un portrait dans une énorme roche.
  7. loic
    Très joli sortie. Vous avez eu pas mal de courage avec cette fraicheur. Selon tes dires la montée est cyclable jusqu'en au avec unvélo de route ?
  8. Bast
    Bien sûr: aucun problème :)
  9. kerek marie-claude
    magnifique! toutes ces photos et surtout bravo aux cyclistes, mon ami pratique le vélo depuis longtemps par ex. le col de la bonette il connait très bien;
  10. Bast
    Merci Marie-Claude ! Si votre ami ne connait pas l'Arpettaz, il faudra lui recommander :wink:
  11. Vincent
    Les couleurs splendides de la montagne en automne.... ll faut les mériter. En tous cas, ce tour donne super envie surtout avec ces teintes sur le paysage. Amitiés
  12. Bast
    En automnes les paysages sont superbes, si on a le beau temps et la motivation de quoi faire de très belles sorties.
  13. vandenbroucke
    Personnellement je trouve que le col d'Arpettaz est un des plus beaux de la région d'Albertville, en toute saison (évitez tt de même l'hiver..) Mais, personnellement je recommande vivement la montée par le côté Est, celui que vous avez ... descendu. Il est plus long, et donc, moins pentu en moyenne (désolé pour les fondus du % en col), mais quels paysages et quelle variété de profil. La permière partie se passe avec une vue plongeante sur la vallée d'Ugine et l'Albertville. Ensuite, on surplombe le val d'Arly, sur une route étroite et pas toujours très bonne mais ça reste tout à fait correct. Et enfin, les derniers km sont parcourus avec la chaîne entière du Mont Blanc en toile de fond (Mont Blanc, Aiguille du Midi, Aiguille Verte, Drus,...). Et comme on monte, on a largement le temps d'admirer le paysage sans risquer de se retrouver par terre dans un virage.. Par contre je trouve la descente par l'autre côté assez dangeureuse à cause de l'état de la route ... Cela étant, n'hésitez pas: ce col vaut vraiment le détour....
  14. Simon
    Je suis d'accord. Définitivement l'un des plus beaux du coin. Le col du Joly (sans jeu de mots :) n'est pas mal non plus. Monté deux fois, mais toujours depuis Faverges. Il faudra qu'on le monte sur son versant Est en effet. Le paysage vaut le détour et la difficulté est également au rendez vous. Si vous possédez un VTT, le prolongement par la route des montagnes jusqu'au col des Aravis est également splendide.
  15. cestdurlevelo
    Salut Bast, Superbe ces photos... c'est la troisième fois que je reviens lire cet article et admirer tes photos ! Je suis justement passé au col/collet de Tamié il y a une semaine et demie... je m'attendais à un col plus difficile que ça je dois dire. J'y étais passé en voiture il y a un an et ça m'avait paru très pentu. Quant au col du Vorger théoriquement j'y serai ce samedi avec des amis... la dernière photo ci-dessus a-t-elle été prise sur le Vorger ou sur l'Arpettaz? Quant à ce dernier, l'Arpettaz, on m'a dit qu'il était très difficile... ça me fait envie ! J'irai peut être en fin de saison lorsque les sorties raccourcissent en durée et donc où on peut se permettre quelques folies en termes de difficulté :) A+
  16. Bastien
    Salut Baptiste, Le col de Tamié n'est pas très difficile, c'est vrai, mais il constitue tout de même une bonne difficulté, et il est sympa à monter en plus. La dernière photo est prise dans la descente de l'Arpettaz que je te souhaite vivement de grimper, à l'automne c'est magnifique et la route est déserte.
  17. Bosses21
    Salut Bast, un brouillard dense nimbe le devant de la fenêtre de mon bureau et c'est là que j'ai repensé à votre (Simon et toi) magnifique sortie au Col de l'Arpettaz réalisée il y a presque 1 an... les photos sont définitivement sublimes ! Sinon, le site semble en sommeil (pas de nouvel article depuis le Grand Colombier, j'ai vu que tu avais réalisé une sortie avec Michel "Veloblan" l'été dernier)... tout va bien ? Amicalement.
  18. Bastien
    Salut Joris, merci pour ton message. Et oui, les temps sont durs dans certains coins... à Clermont, beau temps depuis 2 semaines, comme aujourd'hui où le Puy de Dôme me narguait; cela aurait pu être une superbe journée de vélo. Le site n'est plus mis à jour effectivement. J'en fais un autre, depuis plusieurs mois. J'arrive au bout. A suivre, et il y aura quelques articles sur les sorties de l'année, par contre on m'a volé mes archives photos donc c'est dommage, mais heureusement il y a les photos de Simon quand il était présent. A bientôt.

Laisser un message

*

captcha *