La balade des Trois Monts


Le Mt Arjoux

En cet après midi ensoleillé, direction le Mont Arjoux, l’un des rares sommets des Monts du Lyonnais accessible à vélo de route. Nous avons décidé, pour une fois, de faire un parcours entièrement routier. Depuis les faubourgs de Lyon, direction La Tour de Salvagny. Nous longeons les Monts du Lyonnais par le Nord et l’on arrive rapidement à Sourcieux les Mines avec en point de mire la chapelle de Fouillet, sur le crêt du même nom. Nous remontons la vallée de la Brévenne pendant quelques kilomètres, puis nous obliquons à droite sur la D91. C’est véritablement le début de la montée. La pente n’est toutefois pas bien élevée (environ 3, 4%) et cette portion est très roulante malgré un revêtement moyen.

Dans une épingle, nous prenons une petite route étroite qui s’élève rapidement pour atteindre la crête de la colline, la route étant située dans le fond de “vallée” où se situe Le Penon, petit cours d’eau affluent de la Brévenne. Là haut, nous chercheons notre route grâce au gps, impossible de la retrouver. Notre “route” s’avère en fait être le GR du Tour des Monts du Lyonnais. Nous sommes quittes pour deux kilomètres de poussage / roulage sur un chemin qui serait sûrement beaucoup plus agréable sur un VTT. Le parcours 100% routier sera pour une autre fois.

Après ce petit imprévu, nous rejoignons la D33, puis une petite route bucolique qui surplombe Arjoux au milieu des pins et qui nous emmène au sommet du Mont Arjoux et ses 808m. Le dernier kilomètre est bien rude avec de forts pourcentages supérieurs à 12%. Nous mettons tout à gauche.

Au sommet, rien de bien extraordinaire, une antenne relais sans charme et la vue qui pourrait être agréable se trouve bouchée par la végétation. L’on distingue à peine à l’Ouest la Tour Matagrin au milieu des feuillages. Nous rechargeons nos bidons à l’aire de pique nique et c’est reparti jusqu’au col de la croix de Mazieux par une route en dents de scie. Rapide photo au col, puis on arrive rapidement à Montrottier et son château médiéval. A la sortie du village, on emprunte une petite route avec un bon raidard qui nous fait passer à proximité du sommet du Mont Pottu. Partie très agréable au milieu des charmes et des hêtres.
Après une courte portion non revêtue, mais parfaitement cyclable, nous passons à côté du Mont Pothu (818m), lieu mystique associé à un autel druidique (la fameuse pierre Pothu) lié au culte de la fécondité. D’après la légende, les jeunes couples venaient danser près de la pierre afin de s’attirer bonheur et prospérité.


Route du col des Brosses

Nous redescendons ensuite sur la vallée de la Brévenne avant d’entamer la montée du col des Brosses, très casse pattes de par son irrégularité sur ce versant Nord Ouest et probablement l’une des ascensions les plus difficiles des Monts du Lyonnais. En résumé, cette ascension est une succession de montées / descentes avec beaucoup de raidillons. Les jambes se font lourdes. Néanmoins la montée est très belle et les paysages récompensent le cycliste à la peine. Du col, nous redescendons au dessus d’Yzeron et nous empruntons une bosse qui nous permet de rejoindre directement la route des crêtes, Malval, puis la Luère avant de rentrer chez nous tranquillement.

Distance : 100km , Dénivelé : 2 300m

un intermittent du cyclisme

Laisser un message

*

captcha *