Une boucle Cantalienne

Descente du col de la Grifoul dans la vallée de Brezons

Descente du col de la Grifoul dans la vallée de Brezons

De nouveau en Auvergne pour une sortie de vélo, c’est selon moi une des plus belles portions (pour ne pas dire la plus belle) du plus vaste réseau de pistes cyclables de France, le Massif Central, un massif idéal pour des possibilités infinies de parcours à vélo.

Il y a de plus en plus de blogs sur Internet recensant les sorties de leurs créateurs. On ne peut pas les lire tous, certains retiennent plus l’attention que d’autres, soit par la qualité d’écriture, soit par les photos, soit par la personnalité de l’auteur, soit par la région qu’il habite. Chez Michel ou Véloblan, c’est un peu de tout ça qui me plait (voir son article sur la sortie). C’est un vrai Auvergnat qui aime sa région et qui sillonne souvent le Sancy, le Cézallier et le Cantal. Michel est un vieux grincheux mais sympa. Il est aussi très en forme et roule presque tous les jours, normal, il est à la retraite, des vacances à perpétuité.

Je lui propose donc un parcours dans le Cantal. Avec pas mal de cols bien sûr et le Cantal en regorge. Le parcours est validé sans mal, on se retrouve devant chez lui puis nous partons avec sa voiture au voyant essence allumé… Les 120km pour rejoindre Murat passent rapidement à discuter. Murat est le point de départ de nombreuses randonnées.

Nous débutons par la montée au col de Prat de Bouc (1392m), non sans passer par la supérette du coin à Albepierre pour que je prenne quelque chose à manger car exceptionnellement  je n’ai rien emporté. Je trouve un petit paquet de madeleines industrielles pas terribles. La montée au col se passe bien, les jambes sont bonnes même si les sorties se sont faites assez rares récemment.

Ah enfin, des Salers !

Ah enfin, des Salers !

Dans la descente, personne, c’est l’une des forces du Cantal, sauf un mouflon qui traverse la route et que nous regardons grimper ensuite. Le col suivant est inédit pour moi, c’est assez court mais superbe et la route nous emmène au col de la Grifoul (1368m). La longue et belle descente traverse quelques hameaux et nous sommes stoppés par un groupe qui recherche deux enfants qui ont fugué. La gendarmerie est aussi à leur recherche, nous n’avons rien vu. On les voit mal aller très loin dans cet environnement, mais les recherches peuvent être longues.

Quelques 50 kilomètres après Murat, le col de Curebourse (997m), assez raide, est franchi puis nous allons quitter provisoirement les petites routes pour la Nationale qui relie Murat à Aurillac. Nous mangeons après s’être arrêtés dans une boulangerie où il ne restait presque plus rien. Sur les hauteurs d’Aurillac, le col de Croizet (769m), très méconnu, Veloblan ne le connaissait pas. La photo traditionnelle est prise et il remarque que sur mon vélo, je n’ai que des pédales très classiques elles aussi, sans cales pieds même. Mon vélo le fait bien rigoler.

De Salers au col de Neronne

De Salers au col de Neronne

Après la descente dans Aurillac, nous commençons à remonter au Nord par la vallée de la Jordanne puis la route des Crêtes en franchissant le col de la Croix de Cheules (907m) et le col du Bruel (1038m). Puis vient la montée au col de Legal (1231m) où arrive la fringale tout aussi subite qu’attendue étant donnée mon alimentation après à peine de 100km. Je prends un Orangina à l’auberge du col, mais je sais bien que le mal est fait. A partir de là, il faudra se faire violence pour rentrer et suivre parfois de loin Michel. C’est un problème qui revient de temps en temps chez moi, Michel m’indique qu’il ne mange presque pas lors des sorties, par contre il a dans ses bidons de la poudre énergétique. Je me dis qu’il faudrait essayer un jour, d’un autre coté je ne sais pas bien ce qu’ils mettent dedans. Est-ce qu’il ne vaut mieux pas mettre quelques carrés de sucre ?

Nous repartons puis le col Saint-Georges (954m) passé nous descendons assez bas pour une bonne remontée au village de Salers. Ce village est classé parmi les plus beaux villages de France, il y a du monde avec beaucoup de voitures, et les touristes en profitent aussi pour aller faire une autre route des crêtes qui nous mène au col de Neronne (1242m), col où nous buvons un coup (encore) en terrasse.

Montée du Pas de Peyrol - Vue sur le col de Redondet en haut à droite

Montée du Pas de Peyrol – Vue sur le col de Redondet en haut à droite

La descente n’est pas de trop mais la suite se révèle terrible pour moi, elle est déjà très difficile en temps normal. C’est le col du pas de Peyrol (1586m), le col à faire du Cantal, par toutes les routes possibles. Le versant que nous empruntons est assez court mais très raide (les 3 derniers kilomètres sont à 10, 13 puis 15% de moyenne). Au sommet, des touristes, et nous faisons l’aller-retour au col de Redondet (1531m) avant la descente par le col d’Eylac (1460m), le passage au col de Serre (1364m) et la dernière montée du jour au col d’Entremont (1220m). Au col, il commence à faire frais, je vois au loin Michel qui a entamé la descente rectiligne à Murat. A la voiture, nous sommes heureux de cette belle boucle. Le retour se passe rapidement, et nous ne sommes même pas tombés en panne d’essence. Et Michel m’invite chez lui à boire un coup et pour me montrer ses vélos, merci Veloblan !

rédacteur du site
  1. veloblan
    Salut Bastien Et ben, tu me passes la pommade ha ha, une bien belle journée en bonne compagnie, vivement les beaux jours, on peut remettre ça quand tu veux, merci, de bons souvenirs.
  2. Bastien
    Hé hé, oui pas mal de pommade, faut en profiter c'est pas tous les jours ;)
  3. petit nel
    En effet ma région offre de multiple possibilité pour faire des belles sortie. Et dire que hier un coureur de Dijon m'a dis que je savais pas grimpé. Je lui est sorti "chez moi il suffit de faire 10 bornes pour avoir une belle côte) D'ailleurs si ça vous tente nous avons aussi mes copains de Véloruck qui font pas de cols , tout en étant coureur dans mon club. https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=1&sqi=2&ved=0CDYQFjAA&url=http%3A%2F%2Fwww.veloruck.com%2F&ei=xo91UYbRJMuFhQefqoCQCg&usg=AFQjCNFSIqdzgLxbu-hEsMnXPGhdbhtQ7g&sig2=LV_B3Q8njJPMB6xETGLPBg
  4. petit nel
    Le site s'appelle Veloruck.

Laisser un message

*

captcha *